mercredi 28 octobre 2015

Lettres rugueuses

Ma belle-sœur a commencé l'année dernière à être maicresse en classe de maternelle, petite et moyenne section. Elle souhaitait leur proposer des lettres rugueuses sur le modèle des lettres Montessori, mais en majuscules d'imprimerie puisqu'en maternelle, et surtout les premières années, on utilise plutôt cette graphie (les "vraies" lettres Montessori sont souvent plutôt proposées en cursives)
J'ai donc réalisé tout un alphabet en papier de verre, grâce à :
- mon fidèle scalpel,
- un gabarit très simple basé essentiellement sur 4 carrés sur 7
- mon fidèle compas métallique (un compas de relieur avec deux branches tout en métal pointues) spécialement aiguisé pour l'occasion pour me permettre d'effectuer les découpes rondes.

Les lettres sont découpées dans du papier de verre et contrecollées sur du carton contrastant.

Il s'agit surtout de patience et de rigueur (oups... deux mots pas toujours dans mon vocabulaire, soyons honnête...), rien de bien compliqué dans la réalisation, mais je trouvais que le résultat final méritait d'être partagé avec vous.


c'est ça Halloween

Pour Halloween, l'école de mon fils a organisé une journée déguisée.
Quand je lui ai demandé ce qu'il voulait comme costume, il m'a dit "un costume de squelette fantôme !"
Il a réfléchi et a ajouté : "... avec une cape."
Je lui ai donc tout d'abord demandé quel genre de cape (pensant aux capes à capuche des représentations de mort/squelettes avec des suaires sur le crâne), il m'a dit qu'il en voulait une rouge.
J'ai pensé à son costume de Zorro, à celui de Dark Vador, tous 2 bien sagement rangés dans sa caisse à déguisements ; j'ai également songé au grand coupon de tissu noir qui doit dormir depuis 10 ans dans ma boîte à tissus, et je lui ai demandé, si, sûr, il n'en voulait pas une noire ? Mais non.

Donc une cape, rouge, sans capuche, et "qui fait des vagues en bas".
J'ai acheté un drap rouge à 10€ chez Gifi, dessiné un patron maison avec des épaules de cape plissées (pour obtenir au bas de la cape les fameuses "vagues") et au bout d'une erreur de découpe (heureusement il m'est resté suffisamment de tissu, ouf), d'un mini foirage de couture à l'endroit où le devant est réuni avec l'arrière de la cape, de 2 heures de couture environ, j'ai produit cette magnifiqueté :
le devant, avec des rubans en satin de récup

les épaules avec le fameux plissé qui donne toutes ses vagues à la cape

la cape (notez, admirez les magnifiques vaguenbas  !)
Restait à produire la suite du costume, à savoir la partie "squelette fantôme".
J'avais le souvenir d'avoir vu l'an passé un jogging noir avec des impressions d'os de squelette chez H&M. Bonne pioche, ils le refaisaient cette année !
J'ai donc fait un saut là-bas et en ai pris un pour mon fils. Pour la tête de mort, j'avais par contre ma petite idée...

... Un masque de tête de mort en papier mâché !
Après quelques surfs sur Internet pour conforter mes vieux souvenirs de papier mâché datant de la grande section de maternelle (c'était en 1988, souvenirs, souvenirs, j'avais fait un masque de clown...), je me suis lancée. Avec l'aide de mon petit garçon, nous avons recouvert de bandelettes de papier mâché la moitié d'un ballon de baudruche. Sur cette première couche, nous avons collé (enfin, surtout moi) des bouchons de minis-Yop  pour figurer de grosses dents, deux "boudins" de papier journal pour faire des arcades sourcilières, et un triangle de papier un peu fort pour figurer le nez. Deuxième couche de papier mâché pour "lisser" tout ça, re-séchage, j'ai découpé au scalpel les trous du nez et des yeux et passé un élastique à l'arrière, et après avoir fait une première couche de peinture blanche pour base, j'ai laissé mon fils peindre la tête de mort à son idée. Il a aussitôt recouvert les dents de noir, ce qui m'a fait sursauter, mais qui finalement donne un résultat spectaculaire !


Bref, pour Halloween, mon garçon c'était le plus beau squelette-fantôme DE TOUTE LA TERRE. Avec une cape.

Noir c'est noir...